Collectif @i4emploi, la nouvelle ère du recrutement

 

AMAZINGCONTENT

RC.png
 

Sondage surprenant réalisé par la Bpifrance auprès de 1600 dirigeants de PME et ETI française, les patrons interrogés sont massivement sur les réseaux sociaux dans une enquête « Réseaux sociaux, des espaces virtuels aux opportunités réelles », 70 % d'entre eux possèdent une page ou un compte sur un des 5 principaux réseaux. Facebook est le plus fréquenté puisque 80 % y sont, suivi par LinkedIn (52 %), Twitter (27 %), YouTube. Ils échangent aux sujets des affaires, des retours d’expérience mais aussi recrutement sur un ton moins formel. Le patron utilise les réseaux sociaux pour dénicher le candidat idéal. En exemple sur le réseau social Twitter, des employeurs, des salariés et des indépendants ont créé le collectif @i4emploi.

Le collectif @i4emploi soit 2000 twittos cumulant 1 millions de followers dont un grand nombre de dirigeants de PME – TPE ou des cadres dirigeants aide les demandeurs d’emploi à être visible qui le demandent avec le #I4emploi. Les membres du collectif font  « don de RT » pour le demandeur d’emploi si le #i4emploiR est inclus dans leur bio et q’ils en font la demande. 350 chômeurs ont sollicité le collectif. Le patron, via le don de RT, récompense un candidat motivé et le présente à son réseau directement sans filtre et sans intermédiaire.

En contrepartie, l’employeur ou son chargé des ressources humaines pourra vérifier des informations sur les candidats potentiels sur leurs réseaux sociaux et avec les cohérences des différents réseaux.  

En bref, les réseaux sociaux, pour les employeurs, permettent le recrutement informel, direct ou par l’intermédiaire de collectif tel que #i4emploi mais ils gardent une certaine rigueur dans la recherche de la cohérence des informations afin de débusquer les menteurs.

 

Lionel Lesguer, veilleur de tech, du numérique et des startups. #JFDAmbassador #WomenInTech