#QVT : Effet de mode ou enjeu stratégique ?

63% des Français actifs se disent concernés par un état d'épuisement physique, émotionnel ou mental

Comment améliorer la qualité de vie de vos salariés de manière pertinente et en tirer tous les bénéfices pour votre entreprise ?

En bref :

  • La rétention des talents est aujourd’hui un enjeu national.
  • La QVT est aussi importante que la rémunération pour les actifs.
  • L’ambiance entre collaborateurs et le cadre de travail sont deux éléments clefs du bien-être des salariés.
  • Les tâches stimulantes et la reconnaissance sont deux facteurs essentiels de satisfaction professionnelle.
  • Les valeurs et l’authenticité des engagements de l’entreprise sont deux leviers majeurs de l’attractivité de votre entreprise.
  • Le management est le 3ème critère le plus important en termes de bien-être des salariés.

63% des Français actifs se disent concernés par un état d’épuisement physique, émotionnel ou mental. Si la qualité de vie au travail (QVT) est régulièrement tournée en dérision ou désignée comme simple effet de mode, la problématique semble donc aujourd’hui sociétale.

De plus, pour 73% des salariés, il s’agit d’un levier de satisfaction au moins aussi important que la rémunération. Ajoutez à cela les difficultés de recrutement auxquelles sont confrontées les entreprises françaises face à la pénurie internationale des talents, et vous comprendrez rapidement qu’il s’agit d’un enjeu majeur, non-seulement pour ces entreprises mais aussi pour l’économie de notre pays.

Face à ces difficultés, chaque manager ou dirigeant peut agir en s’engageant pour le bien-être de ces salariés. Voici d’ailleurs quelques pistes pour rendre votre entreprise plus agréable et plus attractive :

Favorisez la cohésion d’équipe

Offrez à vos collaborateurs l’opportunité de mieux se connaître à travers des moments de détentes et de convivialité.

Les ateliers de team-building, par exemple, possèdent de nombreuses vertues pour le bien-être et le bon fonctionnement de vos équipes. Ludiques, ils permettent aux individus d’apprendre à mieux collaborer ensemble et favorisent l’intégration des derniers arrivés.

Pourquoi ne pas proposer aussi des activités à l’extérieur de l’entreprise telles qu’un déjeuner, un cours de sport ou encore une visite culturelle ? Elles permettront à vos salariés de faire connaissance à un niveau plus personnel et d’ouvrir le dialogue de manière plus détendue.

Nous vous déconseillons néanmoins de rendre ses activités obligatoires, surtout si elles s’étendent au-delà des heures de travail. Chacun doit y participer de bon coeur pour préserver une ambiance bienveillante et décontractée.

Attention aussi à ne pas tomber dans la caricature : si ces moments doivent rester distrayants, il ne s’agit pas d’une simple récréation ! Gardez vos objectifs en vue et privilégiez les activités connexes à la mission ou aux projets de votre entreprise.

Enfin, mettez à profit cette belle cohésion ! Constituez des équipes dynamiques et optimisées sur vos projets en tenant compte des forces et des faiblesses de chacun. Vous pourriez même proposer de temps en temps à vos salariés de mettre leurs compétences au service d’autres business units lorsqu’ils possèdent des qualités à forte valeur ajoutée pour les projets en cours.

Facilitez le quotidien

Les difficultés de transports, la garde des enfants, la gestion de la maison et des projets personnels… Voilà autant de facteurs qui peuvent dégrader le bien-être de vos salariés avant même qu’ils n’arrivent au bureau. Faites donc preuve de souplesse et mettez en place des choses simples pour enchanter leur quotidien et favoriser la bonne humeur !

Saviez-vous que 49% des salariés franciliens estiment que le trajet domicile-bureau les empêche de cultiver des relations sociales et de se projeter dans l’entreprise ? Autoriser le home-office est une très bonne première étape dans l’assouplissement des modes de travail.

Mais certaines entreprises ont même fait le pari d’aller beaucoup plus loin : Indeed ou Kwaga, par exemple, ont autorisé leurs collaborateurs à prendre des congés payés à volonté à la seule condition qu’ils remplissent leurs objectifs.

Ne négligez pas pour autant le bien-être de vos salariés à l’intérieur de votre entreprise ! Veillez à ce que le niveau sonore ne nuise pas à la concentration et aux conversations professionnelles, privilégiez la lumière du soleil à celle des néons et mettez vos équipes à contribution pour décorer vos bureaux et créer un lieu qui leur ressemble et dans lequel ils se sentent bien.

Aménagez aussi des espaces de détente, agrémentés de snacks et de boissons, où vos collaborateurs pourront se reposer ou partager un moment de convivialité.

Enfin, favorisez leur confort jusque dans leurs missions quotidiennes. De nombreuses tâches purement opérationnelles et souvent très ennuyantes ne tirent aucune valeur ajoutée à être exécutées par l’homme et peuvent aujourd’hui être automatisées. Conservez donc le temps et l’énergie de vos forces de travail pour des tâches plus complexes mais aussi plus gratifiantes !

Ne soyez pas avare de votre temps

Avez-vous déjà entendu dire “On ne quitte pas une entreprise, on quitte un manager” ? La relation entre employés et managers est le 3ème critère le plus important pour les actifs lorsqu’il s’agit d’identifier une entreprise où il fait bon vivre. Vous avez donc une responsabilité personnelle face au bien-être de vos salariés.

Chaque individu est différent et possède son propre modèle de management idéal. Néanmoins, il est une qualité sur laquelle aucun superviseur ne peut faire l’impasse : la communication.

Vous devez savoir échanger librement avec vos équipes, mais aussi individuellement avec chaque membre qui la compose, pour identifier les besoins et comprendre comment les diriger au mieux. 

Sachez aussi vous rendre disponible. Vos collaborateurs peuvent rencontrer des obstacles professionnels comme personnels dans la réalisation de leurs missions. Soyez disposé à en discuter et faites preuve d’empathie et de compréhension pour trouver ensemble une solution qui ne nuira ni au bien-être de vos salariés ni au bon fonctionnement de l’entreprise.

Veillez aussi à la bonne circulation des informations. Même s’il vous est évidemment impossible en tant que dirigeant de parler de tout avec tout le monde, montrez-vous aussi transparent que possible sur vos décisions et les raisons qui vous ont poussé à les adopter.

Un manager trop secret prend le risque de perdre la confiance et le respect de ses équipes. Faites particulièrement attention à ce que chacun possède la vision nécessaire pour comprendre le sens de ses missions et mener à bien ses objectifs.

Enfin sachez reconnaître et récompenser le travail bien fait et attribuez à chacun le mérite qui lui revient. 83% des salariés préfèrent la reconnaissance de leur manager à une récompense pécuniaire ou matérielle. Alors ne soyez pas avare de compliments !

Pensez aussi à valoriser vos équipes par le biais de la commu
nication, sur les réseaux sociaux par exemple, et à les féliciter et les remercier lors de vos prises de paroles publiques internes ou lors d’événements professionnels.

Incarnez les valeurs de votre entreprise

Les valeurs sont aujourd’hui plus importantes que jamais dans la gestion des ressources humaines. Salariés comme candidats veulent se reconnaître dans les valeurs portées par l’entreprise dans laquelle ils travaillent ou postulent. Ce critère de satisfaction arrive même loin devant la rémunération !

La promesse employeur est essentielle et ne saurait être trahie. Que l’on parle d’engagement sociétal ou de valeurs internes, salariés comme candidats attendent donc une grande congruence entre les discours marketing et les actes.

En tant que manager, c’est à vous personnellement que revient la responsabilité de tenir ces engagements auprès de vos équipes. Vous vous devez donc d’être exemplaire et de respecter non-seulement vos promesses mais aussi celles de l’entreprise. Le cas échéant, restez humble et soyez honnête sur les raisons qui vous empêché de tenir parole.

Saviez-vous que 84% des salariés seraient prêts à quitter leur entreprise pour en rejoindre une avec une meilleure réputation ? Si vous n’êtes pas DirCom, vous pensez sûrement que vous ne pouvez pas y faire grand chose… Détrompez-vous !  En tant que dirigeant votre communication personnelle a dix fois plus d’impact que la communication institutionnelle de votre entreprise. 

En partageant votre expertise mais aussi vos convictions et vos engagements sur les réseaux sociaux vous participez donc activement à faire rayonner votre marque et à renforcer le lien émotionnel qu’elle entretient avec le public. Vous attirez aussi des profils plus qualifiés, en adéquation avec vos valeurs et votre vision.

Vous manquez de temps pour communiquer personnellement sur les réseaux sociaux ?

Contactez nous !


(1) Source : Toluna
(2) Source : Paris WorkPlaces
(3) Source : Stepstone
(4) Source : HelloWork
(5) Source : Stepstone